Sélectionner une page
Print Friendly, PDF & Email

Les compétences de l’Assemblée sont limitées et la gestion de la caisse n’est pas à proprement parler paritaire, puisque l’Etat garde la main sur tous les éléments-clés du dispositif, à commencer par le financement de la caisse. De surcroît, le mode d’élection, qui fragmente la représentation en neuf cercles électoraux, favorise les commissions du personnel et les candidats favorables au Conseil d’Etat.

Pourquoi alors voter, et pourquoi voter pour les candidat.e.s de SUD? Cette assemblée a très peu d’attributions, mais elle en a une essentielle: l’élection des quatre représentant.e.s du personnel au Conseil d’administration. Cet organe a lui des compétences étendues, en matière de gestion et de définition des prestations. Le choix des administrateurs/trices n’est donc pas anodin. Il est important qu’un maximum d’entre elles-eux portent les revendications de SUD.

Télécharger en PDF, imprimer et diffuser!

Il y a une autre raison de voter SUD. Vous désignerez alors des délégué.e.s pour lesquel.le.s cette plateforme constitue un mandat général impératif. Elles/ils se battront pour faire passer nos revendications et nos propositions.

Nous avons des propositions précises concernant la Caisse de pensions de l’Etat de Vaud (CPEV) et le développement de ses prestations. Mais nous ne pouvons pas passer sur le fait que toute position concernant la politique des retraites ne peut s’affranchir de considérations générales.

Si elle garde des caractéristiques de répartition, la CPEV est sur la brèche. Elle est confrontée à des enjeux importants et décisifs: ambitions de généraliser et d’étendre la retraite par capitalisation, baisse structurelle des rendements des capitaux, attaques du «Plan Berset» contre tout le système de retraite (au prétexte de le sauver). A terme, il n’existe qu’une orientation socialement juste et économique raisonnable: la généralisation de la retraite par répartition.

Dans l’intervalle, voici les revendications concrètes que les délégué.e.s SUD s’engagent à porter.

revendications

Les candidat.e.s de la Fédération syndicale SUD à l’Assemblée des délégué.e.s des assuré.e.s de la CPEV, et par extension, les candidat.e.s de la Fédération syndicale SUD au Conseil d’administration de la CPEV s’engagent à promouvoir une politique destinée à garantir et améliorer les prestations de la Caisse de
pensions de l’Etat de Vaud, et à défendre un programme ayant pour objectifs principaux:

  • L’obtention pour chaque assuré.e de la CPEV d’une rente calculée sur la moyenne des 3 dernières années cotisantes (et non sur 10 ans comme défini par le règlement en vigueur);
  • L’octroi d’une retraite entière à 60 ans pour tous et toutes les assuré.e.s exerçant une fonction dont la pénibilité est attestée et reconnue;
  • Une indexation automatique des rentes calculée sur l’augmentation réelle du coût de la vie;
  • L’octroi d’une 13e rente correspondant au 1/12e de la prestation annuelle règlementaire;
  • L’attribution d’un bonus de 2 ans de cotisations pour compenser les années consacrées aux tâches familiales et à l’éducation des enfants.

Pas de photo de nos candidat-e-s, juste des engagements!

Cercle 1 / Département du territoire et de l’environnement
– Redondo Bernardina, employée au service des automobiles, SAN/DGE

Cercle 2 / Département de la formation, de la jeunesse et de la culture – Université de Lausanne Hautes écoles
– Goy Carole, maîtresse généraliste, DGEO-primaire
– Luisier Maud, enseignante à l’Etablissement primaire et secondaire de Payerne
– Frund Anne-Gabrielle, enseignante spécialisée
– Campiche Evelyne, bibliothécaire à la Bibliothèque cantonale et universitaire
– Althaus François, enseignant au Centre d’enseignement professionnel de Morges
– Pedraza Aristides, enseignant EPSIC
– Wittwer Philippe, maître secondaire
– Montangero Marc, enseignant au Gymnase de Morges et à la Haute école pédagogique
– Delaplace Philippe, enseignant à l’Ecole technique – Ecole des métiers à Lausanne

Cercle 3 / Département des institutions et de la sécurité – Ordre judiciaire Grand Conseil
– Palagi Silvana, responsable de missions
– Pome Gérard, agent de détention, service pénitentiaire
– Benani Mehdi, greffier au Tribunal des baux

Cercle 4 / Département de la santé et de l’action sociale – Centre hospitalier universitaire vaudois
– Bron Nicole, secrétaire médicale, CHUV
– Matasci Valentina, assistante sociale
– Horat Simone, collaborateur scientifique, chargé de projet
– Ramasawmy Bala, agent technique en stérilisation
– Ribeiro Amandio Luis, employé d’administration CHUV
– Rioual David, infirmier

Cercle 5 / Département de l’économie et du sport
– Scioli Andrea, conseiller en personnel – ORP

Cercle 6 / Département des infrastructures et des ressources humaines
– Vonlanthen Diana, architecte de solutions, Direction des systèmes d’information
– Rosset Patrick, cantonnier à la Direction générale des routes et de la mobilité

Cercle 7 / Département des finances et des relations extérieures
– Bezençon Odile, assistante administrative
– Sauri Walter, taxateur à l’Administration cantonale des impôts

Cercle 8 / Autres employeurs affiliés (hors Etat de Vaud)
– Grognuz Frese Suzanne, infirmière CSI
– Allaz Stéphane, collaborateur du service courrier à l’Office AI

Cercle 9 / Pensionné.e.s
– Kropf Marie-Odile, bibliothécaire retraitée
– Purro François, agent de détention retraité
– Eisler William, Dr. Conservateur retraité du Service des affaires culturelles
– Chevalley Bernard, enseignant secondaire retraité