Sélectionner une page

Monsieur le Directeur général,
Monsieur le Directeur RH,

Dans le cadre général du problème des locaux borgnes et de l’accès à la lumière du jour, nous aimerions attirer votre attention sur le bloc opératoire et la salle de réveil au niveau 05. Ces locaux n’ont aucune lumière du jour et les endroits prévus pour la pause à l’intérieur n’en n’ont pas non plus.

Mais, surtout, les travailleurs et les travailleuses qui y sont affecté-e-s, bénéficiaient jusqu’en 2002-2003, de trois jours de récupération. Ces trois jours ont vraisemblablement été supprimés lors du passage à cinq semaines de vacances dans la fonction publique cantonale.

Comme vous le comprenez bien, le passage généralisé à cinq semaines de vacances ne saurait constituer une compensation pour la situation particulière du personnel concerné.

Nous vous demandons donc de réintroduire les trois jours de compensation autrefois accordé par le CHUV. Naturellement, il se pose également le problème de la rétroactivité pour ces trois jours de compensation.

Nous sommes à votre disposition pour débattre de ce point précis. Son traitement n’enlève rien aux revendications générales pour la question des locaux borgnes et d’accès à la lumière.

Dans l’attente de votre détermination, que nous sollicitons formellement par ce courrier, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur général, Monsieur le Directeur RH, nos salutations distinguées.

Secrétariat fédéral de SUD

Pin It on Pinterest

Share This